Nouvelle équipe provinciale de Vedrun-Amérique : « Nous assumons la minorité comme une possibilité de recréer la mission ».

Après plusieurs semaines passées à faire connaissance, la nouvelle équipe provinciale de VedrunAmerica a réfléchi aux priorités pour les trois prochaines années. Promouvoir les laïcs, renforcer l’accompagnement des jeunes, mettre en œuvre le plan de viabilité ou promouvoir la culture vocationnelle dans les communautés sont quelques-uns des défis identifiés par Marisol Sánchez (à gauche), Alicia Zanichelli (la provinciale, au centre) et Marita Garcés Sócola.

À la lumière des propositions issues du chapitre, quels aspects spécifiques de votre province pourraient, selon vous, être abandonnés pour faire place à de nouvelles initiatives et à un renouveau ?

En tant que communautés de VedrunAmerica, nous voulons nous débarrasser desbarrières mentales qui nous poussent à nous fermer au changement en répétant des schémas, des structures anciennes, des résistances et des critiques négatives à l’égard des nouvelles initiatives. Lâcher les attitudes qui nous empêchent de valoriser nos dons, réapprendre l’amour fraternel, nourrir l’espérance et renforcer notre foi.

Face aux réalités les plus difficiles qui existent dans votre Province, quelles stratégies avez-vous envisagées en tant que nouvelle équipe provinciale pour y faire face et pour semer la vie en tant que Famille Vedruna ?

Les défis que nous relevons dans ce chapitre et dans la réalité de notre province sont les suivants :

  • Face à la minorité du continent, nous voulons saisir la possibilité de recréer la mission, en renforçant le leadership appréciatif d’une manière particulière dans les jeunes générations.
  • En nous considérant comme une unité nationale, générer des réseaux entre nous qui renforcent les liens en tant que famille charismatique, qui nous permettent de vivre notre vocation avec joie et qui nous consolident en tant que famille VedrunAmerica.
  • Face au défi de savoir comment entrer dans la réalité des jeunes et comment les accompagner, nous proposons de poursuivre notre option préférentielle pour les jeunes, en abordant leur réalité avec une nouvelle perspective. Réaliser l’implication des laïcs dans l’équipe, afin de dynamiser cet aspect dans la province ; tendre vers l’intégration entre la mission des jeunes, la pastorale éducative et les autres plateformes de jeunes, en favorisant l’intégration et le soutien entre les pays.
  • Compte tenu de la diversité des réalités économiques des pays qui composent notre province, du nombre réduit de sœurs préparées à cette mission, il faut renforcer les équipes de gestion administrative avec des sœurs et des laïcs, et parvenir à une communion de biens en tant que province.

Quels sont les principaux buts et objectifs que l’équipe provinciale entend atteindre au cours de cette nouvelle période, en réponse aux besoins et aux défis identifiés dans le chapitre et à la réalité provinciale ?

Ensemble, nous construisons le continent et nous le cherchons :

Nous consolider en tant que province de VedrunAmerica :

  • Poursuivre et redéfinir les équipes de mission du continent
  • Encourager la coresponsabilité par le biais d’une direction et d’une participation partagées.

L’expérience de la culture professionnelle dans les communautés :

  • Prendre soin de sa vocation personnelle et montrer la joie de suivre Jésus
  • Redécouvrir et promouvoir la dynamique synodale et prophétique.
  • Vivre dans une attitude de discernement afin d’entrevoir où vont les nouvelles formes de mission dans les contextes d’aujourd’hui.
  • Encouragez ou essayez de nouveaux styles de présence.
  • Donner la priorité à la marche avec les jeunes

Mettre en œuvre le plan de viabilité du continent :

  • Mise en place de l’équipe de gestion économique et administrative
  • Avancer dans la configuration d’une équipe continentale de centres éducatifs.
  • Promouvoir le concept de durabilité dans toutes les communautés afin que nous puissions le comprendre, le vivre et le concrétiser dans de nouvelles actions.

Dans le contexte actuel de détérioration de la maison commune, comment, en tant que province, envisagez-vous de relever les défis environnementaux et quelles actions spécifiques pourriez-vous entreprendre pour contribuer à la durabilité ?

  • « Laudato Si » nous rappelle que la protection de l’environnement et la protection des pauvres sont indissociables. C’est pourquoi nous souhaitons poursuivre notre présence auprès des communautés autochtones ou des peuples indigènes, ainsi que rejoindre des organisations internationales travaillant sur des causes liées à la protection de la terre nourricière.
  • Continuer à promouvoir le Pacte mondial pour l’éducation dans nos établissements d’enseignement à partir de la proposition éducative Vedruna, en diffusant des expériences et des projets par l’intermédiaire de plateformes virtuelles dont les enfants et les jeunes sont les protagonistes.
  • Poursuivre notre présence au sein d’UNANIMA en concluant également des alliances avec des institutions ou des réseaux qui œuvrent en faveur de la protection de la planète et de la valorisation de la personne.

Comment envisagez-vous de faciliter un dialogue ouvert et constructif entre les différentes communautés et les membres de la Famille Vedruna dans votre Province, afin de promouvoir une culture synodale ?

  • Promouvoir dans nos communautés, par le biais des méthodes : « Du regard appréciatif » et « conversation dans l’esprit », un dialogue réfléchi basé sur la proximité et l’écoute active.
  • Créer des espaces de recherche commune en tant que famille, dans tous ses liens au niveau communautaire, national et provincial, afin de discerner ce qui émerge et de faire place à ce qui est nouveau à ce moment de l’histoire.